Gardons le contact

Aider son interlocuteur à trouver son potentiel de réussite – La légende de Bagger Vance

Année de création : 2000

Réalisateur : Robert Redford

Acteurs principaux : Matt Damon, Will Smith, Charlize Theron

Début : 46’20 et 1h13’

Fin : 49 et 1’13’30

Durée des extraits : 2’40 et 30 secondes

 

L’anecdote du formateur :

Le coaching peut être utilisé dans de nombreuses circonstances de management, et pas seulement dans le management de cadre. J’ai utilisé cet extrait avec des managers d’équipes chargés de réaliser des inventaires de stock la nuit. Eh bien, même pour réaliser ces tâches répétitives et normées, certains trouvent en eux les moyens de les réaliser en 2 fois plus rapidement que d’autres. Comme les grands sportifs ! Au manager de se transformer en coach et de s’inspirer de l’exemple de Will Smith qui aide Matt Damon à retrouver le swing idéal caché en lui !

 

Résumé du film :

Leçon sur le fait de « trouver son swing  authentique » et présentation du coach plus 2ème extrait, sur le Field : coaching

 

Questions d’animation :

 

Quel est l’objectif du coach ? En parlant du passé, présent, futur, sur quelle voie le coach cherche-t-il à engager Junnah ?

 

Comment le coach s’y prend-il  pour que Matt Damon retrouve son swing ? Puis qu’est ce Will Smith enseigne à l’enfant ? Comment lui permet-il d’atteindre son objectif ?

Sur le troisième extrait ? Comment coache-t-il Matt Damon ?

(Il l’accompagne vers le geste parfait)

Comment l’autre champion se comporte-t-il ? Pourquoi le coach le montre-t-il en exemple ?

(Il est parfaitement concentré sur l’objectif)

 

Au cours du premier extrait (première rencontre entre Bagger Vance et Junnah), c’est visiblement la perte de confiance qui caractérise Junnah. Il a été un grand champion mais a perdu son talent, est persuadé de l’avoir perdu à jamais. De ce fait, le premier objectif du coach est de le convaincre que son talent (son swing) est peut-être oublié mais pas perdu. Que le véritable succès est peut-être à venir. C’est cette prise de conscience qu’il cherche à lui transmettre en faisant le lien entre le passé, le présent et le futur. Le but est de le convaincre que même si l’essai qu’il vient de faire n’est pas concluant, persévérance et confiance en lui l’aideront à retrouver ses qualités de champion.

Les paroles du coach prennent rapidement effet : Junnah tente un deuxième swing avec beaucoup plus d’aisance. Bagger Vance peut alors passer à l’étape suivante dans sa démarche de remise en confiance : la valorisation. Il ne félicite pas seulement Junnah pour ce progrès indéniable, il lui rappelle sa valeur de champion. La puissance de ce Swing est, selon lui, comparable  à une performance atteinte par Junnah lors d’un championnat quelques années plus tôt. Performance suffisamment remarquable pour que Bagger Vance, alors spectateur, s’en souvienne. En fait il ne fait ici que concrétiser son propos peut-être un peu trop abstrait sur le passé, le présent et le futur. Ce deuxième essai encourageant est une occasion « palpable » pour Junnah de se rappeler le champion qu’il a été. C’est surtout un premier pas pour dépasser le simple souvenir.

La démarche adoptée avec le petit garçon est similaire dans le sens où il cherche à lui faire comprendre qu’une sérénité intérieure est porteuse de succès si elle s’accompagne d’une bonne compréhension des éléments extérieurs. La démarche est malgré tout différente, dans le sens où le petit garçon doit retrouver une confiance perdue mais prendre conscience de son potentiel. C’est pour cette raison qu’il évoque « le swing authentique présent en chacun d’entre nous ». On peut y voir une métaphore de l’action en accord avec soi-même. C’est pour cette raison que Bagger Vance explique également que les doutes et les regrets peuvent faire oublier « le swing authentique ». Il procède ensuite à une mise en pratique de sa parole, demandant au petit garçon de s’entraîner sur un put. Le fait de commencer par le faire frapper sans balle l’aide à lui faire prendre conscience de la nécessité de tenir compte de tous les facteurs externes (vent, terrain, etc…) .

 

 

Le troisième extrait reprend les enseignements des deux précédents en utilisant cette fois l’observation de l’autre champion. Ce dernier semble en effet être disposé à agir en accord aussi bien avec lui-même qu’avec le terrain tout en faisant preuve de concentration sur l’objectif à atteindre. Il fait donc preuve de trois caractéristiques essentielles pour atteindre le succès.

Ce troisième extrait est également intéressant dans la mesure où Bagger Vance explicite le rôle du coach : il n’est pas là pour accompagner (en l’occurrence Junnah) étape par étape, mais pour l’aider à trouver seul le chemin vers le succès…

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire